Nazisme et socialisme

Pour discréditer un contradicteur, rien ne vaut la bonne vieille reductio ad hitlerum,  une méthode éprouvée et qui fonctionne d’autant mieux que la plupart des gens ne connaissent ni l’histoire, ni l’allemand.

Les mots sont importants, et il n’aura échappé à personne que l’acronyme « NAZI », communément traduit par « National Socialiste », contient le mot « socialiste ». Oui, qu’on le veuille ou non, le parti Nazi était un parti socialiste. On essaye de cacher cette dérangeante vérité en mettant l’accent sur le mot « national », placé en tête : c’est bien connu, le nationalisme, c’est très mal. Mais une traduction exacte devrait être « Socialiste national », l’allemand inversant la place des adjectifs par rapport au français.

En fait, le nom complet du parti Nazi est « Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei », qu’on devrait traduire par « Parti Socialiste National Allemand des Travailleurs ». Forcément, ça fait moins bien que « national-socialiste » : le parti nazi est un PS ! Au-delà de cette remarque de traduction, il faut bien garder à l’esprit que le mouvement nazi est fondamentalement un mouvement révolutionnaire et « de gauche ». Outre le terme socialiste, celui de « travailleurs » nous renvoie plutôt du côté de Lutte Ouvrière ou, dans un registre plus modéré, vers les « travaillistes » de tous pays. Le nazisme se réclame ouvertement du socialisme, et on peut raisonnablement le considérer comme une branche non-marxiste du socialisme.

Le fascisme italien n’est pas en reste : Mussolini n’avait rien d’un dictateur traditionnel, il était même socialiste avant de fonder le fascisme. Globalement, l’encadrement intégral de la société voulu par les régimes mussolinien et nazi rappelle plus les États de type socialiste qui se mêlent de tout, et surtout d’embrigader la jeunesse.

Par comparaison, Franco était un dictateur « classique » : il s’est brièvement appuyé sur les fameuses Phalanges, mais les a tenu à distance. Il ne s’est jamais embarrassé d’une théorie de l’État. Ses véritables soutiens, étaient l’armée et l’Église catholique, et c’est parce qu’il a su s’appuyer sur les cadres traditionnels de la société qu’il a pu durer aussi longtemps, et qu’il est encore aujourd’hui respecté par un nombre non négligeable d’Espagnols. Franco était au fond un conservateur.

Tout à l’opposé, Hitler s’est comporté en véritable socialiste révolutionnaire. Il entretenait de mauvaises relations avec l’Église, en laquelle il avait vu une force d’opposition non-négligeable à sa volonté de régenter toute la société. La Wermacht ne lui inspirait guère plus confiance, bien qu’elle ait été obéissante. C’est pour cela qu’il devait s’appuyer sur la SS, dont les uniformes et les grades différaient de ceux de l’armée traditionnelle. Hitler pouvait avoir toute confiance dans ces « soldats politiques » qui lui juraient personnellement fidélité. Il convient de noter aussi que Hitler a dû son ascension à la puissance de la SA, qui de service de sécurité hypertrophié était devenu une milice massive – tellement massive qu’il a fallu lui régler son compte au profit de la SS lors de l’épisode fameux connu sous le nom de « Nuit des longs couteaux », dont Visconti a tiré une séquence extraordinaire dans Les Damnés.

Le nazisme possède d’ailleurs d’indéniables ressemblances avec le communisme, tout particulièrement dans sa tentative d’encadrer toute la population dans des organisations diverses et variées qui faisaient allégeance au parti. Le nazisme a bien été une forme de socialisme, et c’est cela qui devrait nous faire réfléchir : le socialisme, qu’il ait le visage monstrueux du régime hitlérien ou soviétique ou le masque faussement sympathique de la social-démocratie vaguement libertaire et festive, est toujours un nihilisme qui cherche à asservir les consciences et qui ne peut mener qu’à la mort et au chaos. Quiconque se réclame du socialisme doit nous être suspect : il embrasse le vide et veut nous y entraîner avec lui. Dostoïevsky l’avait compris avant tout le monde.

 

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s