Haine, lâcheté, soumission

Nous sommes une fois de plus sommés de nous mettre à genoux devant l’islam. La RATP refuse une affiche pour un concert en soutiens aux chrétiens d’Orient sous prétexte de « laïcité ». Ne nous y trompons pas : laïcité, dans le langage raiepublicain, cela signifie haine du christianisme, et rien d’autre. Notons au passage que Gérard Unger, responsable de la régie publicitaire de la RATP est membre de longue date du  PS. Et aussi membre du CRIF. Et de la LICRA. Libre à vous d’en tirer les conclusions que vous pensez devoir s’imposer.

Une autre hypothèse, non moins plausible, c’est la pure et simple trouille : la RATP a peur de froisser les susceptibilités des terroristes musulmans, qui ont tendance à avoir la gâchette facile. Pas très Charlie, tout ça. On peut en déduire que les terroristes ont bel et bien gagné en janvier dernier.

Dans le même temps, le recteur de la mosquée de Paris choisit le week-end de Pâques pour annoncer qu’il souhaite voir doubler le nombre de mosquées en France – nombre qui, comme d’habitude, ne sera jamais suffisant. Aucune réaction parmi nos élites. Personne pour lui dire que là, franchement, il commence à abuser. À se comporter, littéralement, comme en terrain conquis.

Ici encore, on hésite : Boubakeur, puisque c’est de lui qu’il s’agit, table-t-il sur la lâcheté des politiques, ou sur leur complicité active en échange de soutien électoral clientèliste ? On ne sait, mais le résultat est le même : rapidement et sûrement, l’Islam gagne du terrain en France, et ne rencontre que peu de résistance. La soumission de nos « élites » est totale, et nous sommes bien seuls.

Et pendant ce temps, l’État islamique massacre, détruit des vestiges archéologiques, conclut des alliances qui l’amène à s’approcher dangereusement de la ville de Damas. Et pendant ce temps, les milices Shebab massacres des chrétiens au Kenya. L’Islam, religion de paix et de tolérance, continue ses méfaits, et nous sommes priés de nous taire et de lui laisser champ libre sur nos terres. Espérons juste que nos esprits soient fermes.

Ayons au moins, en ce dimanche de Pâques, une pensée pour les chrétiens d’Orient, pour tous les chrétiens opprimés et massacrés par les musulmans. Nos élites ont déjà cédé, et sont nos ennemis. Nous devons rester debout. Ne cédons jamais.

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s