Quelle issue ?

J’insiste une fois de plus sur cette loi sur le renseignement qui, aux dires même de Bertrand Cazeneuve, fait fi de la vie privée des citoyens. Cette loi prépare évidemment la possibilité pour le régime de cibler et de détruire les opposants. J’ose le dire : je pense que nos dirigeants se soucient bien moins du terrorisme musulman que des gens honnêtes qui n’adhèrent pas au projet de société socialiste et multiculturel qui nous est imposé un peu plus tous les jours.

Il est évident que cette loi va permettre de se débarrasser des empêcheurs de multiculturaliser en rond, lesquels ont trouvé avec l’avènement d’internet la possibilité de respirer. Internet a été une révolution qui a plus fait pour le réveil des consciences que n’importe quelle autre invention depuis l’imprimerie. Grâce à internet, nous pouvons nous passer des analyses biaisées des journalistes serviles. Nombreux sont ceux qui ont découvert qu’ils n’étaient pas les seuls à penser comme ils pensaient. Internet a permis de s’affranchir. Mais la caste politico-médiatique n’est certes pas stupide, et elle a bien compris le danger. Que ce soit en censurant Twitter ou en passant ce type de loi, ce que veut l’oligarchie, c’est reprendre le contrôle total des esprits. Nous allons clairement vers une situation à la chinoise, situation que Christophe Barbier, cet individu qui sert de support journalistique à une écharpe rouge, citait en exemple il n’y a pas si longtemps.

Évidemment, nous pourrons toujours choisir de ne pas écouter les journalistes et les politiciens, mais il y a fort à parier qu’on nous empêche progressivement de nous exprimer. Modeste blogueur à l’audience réduite, je n’ai pas la prétention de penser que je suis en haut de la liste, mais comme dans toute dictature qui se respecte, ils finiront bien par venir frapper à ma porte aux aurores quand ils n’auront plus rien à se mettre sous la dent.

Je doute que tout ce projet écoeurant puisse être arrêté par qui que ce soit. Le régime peut compter sur la servilité active de l’administration pour accomplir son oeuvre. Quand bien même les citoyens décideraient de se révolter physiquement, seule révolte qui vaille, la police saurait se montrer à la hauteur de la répression que nos maîtres attendent d’elle, comme elle l’a déjà prouvé avec un zèle particulièrement malsain lors de la manif pour tous. Reste l’armée, dont je pense qu’elle ne donnera pas dans la combine. Mais je l’ai connue il y a un certain temps déjà. Et elle se voit affaiblie autant que possible par nos dirigeants qui ne sont pas complètements idiots.

Le plus déprimant, c’est que toute cette situation n’est pas le fait de méchants dictateurs à moustache qui viendrait nous opprimer avec force chars d’assaut, canons, et camps de concentrations. Nos dictateurs à nous sont des énarques et des fonctionnaires imbus d’eux-mêmes,veules, médiocres, incompétents, qui n’ont jamais accompli une journée de travail honnête de leur vie et qui nous font la morale en permanence. Et surtout, que les Français ont élu. Ils devraient être considérés comme nos employés, car nous les payons, mais nous ne sommes pour eux qu’une bande de moutons abrutis qu’il faut conduire à la tonte. Et le pire, c’est qu’ils ont peut-être raison.

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s