Beauté bestiale

La Zone Grise, toujours aussi fulgurant. Allez-y voir. Ici.

Extrait :

« Pareil encore pour la swastika. Pourquoi restera-t-elle toujours plus bestialement belle que l’accouplement de la faucille et du marteau ? Parce que ce dernier n’est qu’un aide-mémoire pictural, le résumé-symbole d’une école politique à la fois complexe et naïve. Légal et encore prisé, il sent au maximum la désuétude, malgré le score inégalable en morts des masses de tarés qui l’ont arboré. Mais il parle à l’esprit, quand la croix gammée tape directement à l’instinct par ce qu’elle évoque. Vous voulez de la force brute, animale, dégueulasse, fascinante parce que dégueulasse, subjuguante malgré tous les efforts intellectuels et moraux que vous consentez à en repousser l’immonde séduction ? C’est à Berchtesgaden que ça se passe, point final. »

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s