Frontières

J’ai passé la frontière franco-belge deux fois ce week-end. J’avais choisi une petite route un peu à l’écart de l’autoroute, histoire de ne pas attendre des heures au cas où les contrôles seraient de mises. J’ai eu le nez creux : j’ai passé la frontière quasiment sans m’en rendre compte. En fait, j’ai remarqué que j’étais en Belgique parce que les panneaux ne sont pas les mêmes que chez nous, et aussi parce que les maisons sont toutes de briques, bien nettes, bien propres. Un vrai lego. Ce sont les Flandres, voyez-vous. Un pays où les gens sont assez carrés, question mentalité. Ah, oui, j’oubliais : la Belgique, c’est là d’où nous venaient les terroristes du 13 novembre. S’il y a une frontière qui mériterait d’être un peu surveillée, c’est bien celle-là. Se pourrait-il que notre président, en annonçant avec la mine grave et la joue tremblotante que les contrôles aux frontières seraient rétablis, se soit foutu de notre gueule ?

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Frontières

  1. Arnaud D dit :

    A moins bien sûr qu’une fois les éminents hôtes et acteurs de la grande COP21 partis, il n’y ait plus aucune raison de maintenir les frontières sous surveillance. Après tout, cela pourrait rappeler à certains l’époque nauséabonde de l’Europe d’avant, celle où il fallait montrer ses papiers pour entrer chez nos amis belges.

    J'aime

  2. Pangloss dit :

    Mais non! Il ne s’est pas payé notre tête. Il est simplement incompétent et incapable de se rendre compte que ce qu’il annonce est impossible.

    J'aime

    • C’est toujours le problème : savoir si les politiciens sont incompétents ou malintentionnés. Le résultat est le même.

      J'aime

      • kobus van cleef dit :

        Comme je l’ecrivais chez le plouc émissaire, faudrait qu’il se cantonne à des trucs faciles ,évidents
        Prédire qu’après le dimanche viendra le lundi, ou qu’après la nuit vient le jour, ou même, oui même, inaugurer les hospices
        Mais il est à craindre que même ça, ce soit au dessus de ses capacités

        J'aime

  3. Arnaud V. dit :

    Autre chose qui est agréable en Belgique quand on prend la route, c’est l’absence de radar. Ça enlève comme un poids à la conduite. Et ça responsabilise.
    Paul, on se fait une bourriche bientôt ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s