Incompétents, stupides ou machiavéliques ?

Une nouvelle loi sur l’immigration a été votée récemment, en comité très restreint évidemment. Il paraît que même les deux seuls députés FN n’ont pas fait le déplacement, ce qui jette comme une ombre sur leur crédibilité. Mais laissons cela. Le résultat de cette loi, c’est, en gros, comme on pouvait s’y attendre, toujours plus de laxisme et de facilité à acquérir la nationalité française. Ils auraient plus vite fait de déclarer que tout individu vivant sur la planète est français, peut venir toucher la caf et voter pour le PS. Une fois de plus, je me suis dit : « Mais pourquoi ces gens nous détestent-ils tant ? Que leur avons-nous fait pour qu’ils votent des lois pareilles ? » Oui, réellement, j’ai éprouvé un sentiment de désarroi et d’impuissance. Et puis bien sûr est revenu la question que tout un chacun a pu se poser à un moment : ces gens qui nous dirigent sont-ils incompétents, complètements déconnectés de la réalité ou réellement machiavéliques ? Sont ils stupides, naïfs, ou poursuivent-ils un projet conscient de destruction des peuples et des sociétés ? À mon avis, il y a un peu de tout cela, mais pas forcément dans les proportions qu’on imagine.

Sont-ils incompétents ? En un sens, oui. La plupart de nos hommes politiques seraient incapables de faire tourner une entreprise et ne comprennent manifestement rien à l’économie de base, celle de tous jours, dans laquelle il ne faut pas dépenser plus qu’on ne gagne sous peine d’ennuis sévères. Il faut dire que tous ou presque sont fonctionnaires : ils n’ont jamais été soumis à aucun impératif de rentabilité, et n’ont même jamais eu à rédiger un cv et à convaincre un employeur des les embaucher. Ils pensent que tout se résout par des règlements et des taxes, car évidemment, la multiplication des normes et des procédures ne les empêche jamais de continuer à exercer leur activité. Mais cela n’est pas leur problème, et dans leur secteur d’activité, les hommes politiques sont en général très compétents. La preuve, c’est qu’ils arrivent à se maintenir contre vents et marées dans les sphères du pouvoir. Leur compétence, c’est la politique politicienne, la cooptation, la petite lutte intestine et les manoeuvres électorales. Et de ce point de vue, ils savent parfaitement ce qu’ils font, car ils sont toujours là. Ils savent user du système, et après tout, ils auraient tort de se priver, car cela leur réussi. Évidemment, un système qui a permis successivement à des gens comme messieurs Mitterand, Chirac, Sarkozy et Hollande de diriger le pays ne peut être qu’intrinsèquement mauvais, mais c’est une autre histoire.

Sont-ils naïfs, mal informés, inconscients des réalités ? Effectivement, ils n’ont pas à subir les nuisances quotidiennes de la racaille, la promiscuité dans les transports en commun, les fins de mois difficiles ou l’angoisse de perdre leur boulot. Leur vie est protégée de toutes parts, et leurs réseaux sont suffisamment efficaces pour qu’ils soient toujours recasés ici où là. On n’a jamais entendu parler d’un politicien obligé d’aller travailler, ruiné ou devenu clochard. Ils sont bien protégés de la vie quotidienne et n’en imaginent pas même les tracas. On aurait tort cependant de les croire mal informés. Ils savent très bien ce qui se passe, et probablement mieux que nous. Pourquoi croyez-vous qu’ils refusent tous les statistiques ethniques ? C’est certainement parce qu’ils les font faire et les connaissent mieux que nous, qui ne pouvons que vaguement les imaginer. Ils en ont peur car ils en connaissent l’ampleur, soyez-en certains. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Mais ces gens connaissent la situation. Tout ce qu’ils font, c’est faire en sorte qu’elle leur profite.

Sont-ils machiavéliques ? Certes, ils ont des plans et des objectifs. Ils ont surtout des conceptions du monde, comme tout un chacun, et agissent en conséquence. Mais je ne crois pas un instant qu’ils aient décidés sciemment de supprimer les peuples européens, ou de créer un gouvernement mondial contrôlant tous les individus. Oui, ils ont des convictions erronées sur la nature humaine et pensent peut-être sincèrement qu’il faut abolir les frontières et créer un métissage généralisé.  Mais je pense qu’ils ont surtout des ambitions personnelles, et peu de convictions profondes. Mais il se trouve que l’égalitarisme forcené, le constructivisme social et autres folies fonctionnent parfaitement pour les mener là où ils veulent. Ne les croyez pas plus machiavéliques qu’ils ne sont : ils n’ont pas d’autre horizon que celui de leur minable petite existence, et tout n’est que plan de carrière et ré-élection. Pour cela, ils sont prêts à tout. Bien sûr, il y a des degrés d’acharnement idéologique divers, mais voyez seulement Julien Dray : son trotskysme n’est pas aussi fort que son amour matériel pour les montres de luxe. Ces gens sont d’abord des humains envieux, égoïstes et avides de pouvoir. Aucun d’entre eux ou presque n’est un vrai moine-soldat fanatique. Si le prix est suffisant, tous se mettent à danser. Sarkozy était l’homme sans conviction typique, pour qui la France n’était qu’un tremplin politique comme un autre. Si demain il pouvait être président du Honduras, il foncerait avec la même énergie. D’autres sont mus par des idéologies plus strictes, mais n’en ont pas moins comme but ultime le pouvoir, coûte que coûte.

Non, ils n’ont malheureusement pas de plan machiavélique autre que celui de leur carrière. Mais ils ne sont pas innocents. Ne leur pardonnez pas, car ils savent ce qu’ils font.

Notre seul problème : pourquoi sommes nous leurs complices ? Que faire pour nous débarrasser d’eux ?

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Incompétents, stupides ou machiavéliques ?

  1. Pangloss dit :

    Et pourrons-nous revenir en arrière pour défaire ce qu’ils ont si mal fait?

    J'aime

    • Malheureusement, cela paraît difficile. Seul un changement radical de régime et d’hommes pourrait le permettre. De plus, il semble que la capacité de pourrissement de la situation soit encore très grande. Il y a encore deux ans, on n’imaginait pas la crise des migrants, et pourtant, c’est arrivé et le régime est toujours debout, plus que jamais.

      J'aime

  2. Kazak dit :

    A part des crocs de boucher, je ne vois pas bien … Et encore, ce serait distrayant mais ne servirait qu’à remplacer une génération par une autre, certainement identique. Je pense que, mine de rien, faire carrière en politique est très difficile. Aller à des réunions de quartier, serrer la main de madame Michu sur le marché, parler avec des comités de syndicalistes … il faut au moins une ambition démesurée, une envie dingue de pouvoir pour supporter tout ça. A moins d’être dans un régime où on s’en foutrait complètement de ces simagrées, seuls ceux ayant une soif immense de pouvoir peuvent se plier à ce petit jeu. Il vaudrait donc mieux un régime assumant totalement son mépris pour ses administrés, n’en attendant absolument rien, et n’ayant aucun intérêt à les convaincre de quoi que ce soit. Un truc à l’ancienne quoi. Les résultats ne seraient certainement pas moins bons.

    J'aime

    • Disons qu’avant l’avènement de la démocratie dite représentative, la politique était le fait de gens qui se connaissaient et s’entendaient entre eux sans que le peuple n’en ait grand-chose à connaître. L’avantage, c’est que les classes dirigeantes avaient intérêt à ce que le peuple ne soit pas trop mal loti. Aujourd’hui, ces gens décident toujours entre eux mais doivent dépenser une énergie colossale pour nous séduire et nous faire croire que nous avons notre mot à dire – et paradoxalement, ils ne se soucient absolument pas de savoir si le peuple se trouve bien ou mal de leur façon de gouverner. C’est toute la différence entre un berger à l’ancienne et un type qui gère une exploitation de poulets en batterie.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s