La France a tout faux en matière de politique immobilière

No One Is Innocent...

Non seulement l’encadrement des loyers ne sert à rien et est systématiquement contre productif mais en plus la politique immobilière française étant entre les mains de gens qui ne connaissent rien à l’immobilier, elle fabrique des machines à produire des logements vides. Depuis 1993 chaque ministre du logement instaure son propre dispositif fiscal.

Le résultat est que des milliers d ‘épargnants sont ruinés en raison du manque de demandes.

Le taux de vacance des logements déjà construits est à Vichy de 21%, de Béziers 17%, de 12.9% à Besançon et Valence et de 12.6% Brive la Gaillarde 12,6%.

Pendant ce temps, il est devenu impossible de se loger correctement à Paris sans faire partie des 5% des français les mieux payés.

View original post

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La France a tout faux en matière de politique immobilière

  1. kobus van cleef dit :

    il me revient qu’il y a quelques semaines a paru sur France cul un reportage sur les réfractaires du 16ème arrondissement de Paris, réfractaires à l’installation d’un centre d’hébergement pour SDF et/ou réfugiés ( ou migrons, comme il ne faut plus les nommer )

    vous allez me prendre comme un monomane de vronze cul, ça devrait me faire honte , mais comme disent les auteurs grecs « l’ennemi est le meilleur maître » ( dans tous les sens du terme, d’Attila et Vercingétorix envoyés en otages à Rome , à tous les terroristes que nous avons diplômé , peut être pas en terrorisme mais en médecine , architecture ou trafic en tout genre ) et ça permet de prendre le pouls de la cléricature médiatique hors sol

    or donc, ce jour mémorable ( « du grain à moudre » 30 mars 2016) trois femmes ( une responsable azziozative , une zoziologue , une déléguée de la mairie de bordeau -bled progressiste s’il en est-) ont expliqué que la défiance envers l’installation de ces centres était injustifiée , que les bénéficiaires de ces centres étaient des populations vulnérables , qu’en dernier recours , c’était la démocrature représentative qui devait avoir le dernier mot ( sous la forme du représentant , l’élu en somme ) , que de toutes façons lorsque c’était décidé , plus moyen de faire marche arrière et , cerise sur le gâteau ( ou mouche sur l’étron ) , le prix de l’immobilier ne baissait pas lorsqu’on installait une salle de choute à côté d’un immeuble hausmannien à 15000 euros du mètre carré…..

    réfutons tous ces points

    1)définir les populations abritées dans ces centres comme vulnérables , c’est se foutre du monde , disons plutôt qu’elles sont vulnérantes ( on nous donnait l’exemple d’un centre pour réfugiés roms, je sais pas si me suivez )
    2) on aimerait un peu plus qu’ils respectent la démocrature représentative lorsque les citoyens du pontet ou de bleds sinistrés élisent des maires FN…
    3) on apprécie avec délectation l’aspect irréversible de ces implantations et les contorsions sémantiques pour les minimiser ( les « salles de shoot » devenant des « salles de consommation de drogues à moindre risques »…..sauf pour les riverains , qui , confrontés à des junkies en manque armés de seringues pleines de virus de….bref )
    4) enfin, le coup de « l’étude qui affirme que le prix de l’immobilier ne varie pas après l’implantation de centre pour réfugié » , ça m’a achevé ….j’ai éclaté de rire …..bon gû , ces gaillardes sont fameuses humoristes , des comiques de premier plan !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s