Inquiétude

Il y a de quoi être très, très inquiet quand on voit la progression phénoménale de l’islam en France. Les musulmans sont partout, et partout ils imposent tranquillement leurs us et coutumes, avec la bénédiction de nos dirigeants qui ne sont jamais à court d’un compliment pour une communauté dont ils chérissent le vote, et dont ils pressentent la force devant laquelle ils s’agenouilleront avec délectation, en bons larbins congénitaux qu’ils sont. C’est le propre de l’esclave de se chercher des maîtres devant qui se plier, et ils faut reconnaître que Valls et Cazeneuve ont en la matière un instinct très sûr. Ceci n’est pourtant qu’anecdotique au regarde de la lame de fond qui nous attend.

Regardez un instant une carte du monde, et voyez les pays dans lesquels l’islam s’est durablement implanté. Vous constaterez qu’il s’agit de pays qui ont fait preuve d’une incapacité chronique à se développer, et qu’ils s’agit également de zones dont les populations ont un quotient intellectuel moyen relativement faible. Une population à quotient intellectuel faible reste arriérée et ne peut produire que difficilement des découvreurs, entrepreneurs et savants ; par contre, elle est très facile à dominer par la peur, la trique et la superstition. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les régimes totalitaires ont toujours eu comme priorité de faire la chasse aux gens éduqués intellectuellement : voyez le Cambodge de Pol Pot, l’exemple est parlant.

L’islam, par nature prescriptif de comportement, ne tolère aucun écart et règne par la violence et la coercition. Toute remise en question y est sévèrement proscrite. Pour dominer, il a besoin d’une population peu intelligente qui ne sera pas encline à remettre en question l’autorité. S’il continue à se propager, le niveau intellectuel et économique de la France va évidemment s’écrouler. La frange la moins douée intellectuellement de la population de souche, déjà privée de cadre religieux et moral par la république égalitaire, va se convertir assez rapidement, faute de mieux, à la fois par peur et par recherche de confort. La frange supérieure intellectuellement va quitter le pays, certains se convertiront probablement par opportunisme, car les nouveaux maîtres auront besoin, dans un premier temps du moins, de cerveaux pour maintenir tant bien que mal le niveau du pays, ne serait-ce que par recherche de confort personnel. Reste la population moyenne du pays. L’islam n’en a que faire : cette population devra disparaître physiquement, car elle lui est inutile et potentiellement dangereuse.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Inquiétude

  1. kobus van cleef dit :

    si vouzémoi , ou les vronzais concernés , avions pour deux ronds de jugeote ou de kultur politik , si nous avions été élevés par de vrais trotskards, alors nous nous convertirions vite fait
    pour faire de l’entrisme
    pour rentrer dans le truc et le faire péter de l’intérieur
    pour faire entendre autre chose que cette voix monocorde pleine de prescriptions , d’interdits , pleine de frustration et de bêtise asinienne , avec parfois des accès de vociférations comme les rappeurs n’haîgres ou comme itlaire

    ma femme me pose le même problème ; le lopin sur lequel elle a sa maison de vacances est sis dans un coin , pas paradisiaque , mais convoité ….il était régi jusqu’à récemment par une convention , un genre d’assoce qui interdisait de défigurer l’environnement….sous la pression de minoritaires, un tribunal administratif a défait cette assoce ou lui a retiré son agrément ( va savoir) en tout cas , elle n’a plus le monopole pour décider si on peut dégueulasser le paysage….bref, les ultraminoritaires ont pu faire prévaloir leur droit de bâtir 30 étages si bon leur semble

    lamentation de ma moitié

    réponse envisagée « vous pourriez , plutôt que de vous lamenter sur le lait répandu , rentrer en masse chez les minoritaires , vous êtes 200 ils sont vingt , et putscher le bureau , en faire un nouveau et modifier les statuts pour faire prévaloir les vôtres, les anciens, qui stipulent qu’il est interdit de défigurer le panorama  »

    réplique de la très chère pusillanime « je sais pas , c’est difficile »

    bon gû ! une telle somme d’indécision chez une telle femme de tête , ça laisse pantois

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s