Submission

Londres a désormais un maire musulman. Le scénario houllebecquien se déploie tranquillement sous nos yeux, et il est significatif que cela vienne du Royaume-Uni, qui a toujours été précurseur en bien des choses. Le nouveau maire se réclame d’ailleurs ostensiblement musulman, et musulman avant tout. Bien sûr, il ne va pas imposer la charia du jour au lendemain, et pour la City, ce sera business as usual. Mais les petits arrangements avec les musulmans vont devenir de plus en plus gros, et il y a fort à parier que le maire va se trouver pris en étau, obligé qu’il sera de faire des concessions à ses coreligionnaires sous peine d’être désigné comme mauvais musulman. Et on sait alors ce qui va se passer  s’il se montre trop timide en matière d’islamisation : attentats et autres joyeuseté, les musulmans n’aimant rien tant que de punir ceux des leurs qui se montrent trop tièdes.

Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre ce qui se passe à Londres. On veut nous faire croire au conte de fée du fils d’immigré qui a réussi, mais au-delà de son parcours personnel qui peut-être est respectable, jamais il ne serait arrivé là si un parti politique n’avait pas voulu à tout prix donner des gages aux minorités. Cet homme n’est pas seul, il arrive avec tout son bagage, porté qu’il est par une masse communautaire. Lors de l’élection, il a fatalement bénéficié du vote communautaire monolithique musulman. 12% des habitants de Londres sont mahométans, à ce qu’il paraît. Il suffit d’ajouter à cela le phénomène périodique d’alternance illusoire qui fait que l’électeur lambda finit par se fatiguer d’un parti pour en essayer un autre, et on voit que tout comme pour l’élection de François Hollande, les musulmans font la bascule. C’est terrifiant. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que les blancs ne sont plus que 45% à Londres.

Le Grand Remplacement n’est pas intrinsèquement lié à l’économie. Londres est une ville en plein boom, la Grande-Bretagne une monarchie parlementaire libérale avec un taux de chômage très faible, et pourtant la présence des musulmans se fait agitée, revendicative, et aboutit à une prise de pouvoir effective. La France est une république socialiste étatiste au taux de chômage chroniquement élevé, et pourtant aussi les musulmans y sont revendicatifs à l’excès. Si demain disparaissaient tous les arabo-musulmans de notre pays (on peut rêver), l’économie n’irait pas beaucoup mieux. Si l’économie repartait d’un coup et le chômage descendait en flèche (ne rêvez pas, c’est encore plus improbable que l’hypothèse précédente), les musulmans ne se calmeraient pas pour autant. Ce que montre l’élection d’un musulman à Londres, c’est que le problème du Grand Remplacement est fondamentalement politique.

Ils sont là, et ce qu’ils veulent, ce n’est rien moins que nos pays. Et il y a des cons d’autochtones qui votent pour eux.

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Submission

  1. Le Roy dit :

    Je pense la même chose que vous.

    J'aime

  2. Will dit :

    Hypocrisie au summum dans les médias. Bien entendu, on dit qu’il a une bonne bouille, que c’est un petit gars rondelet, sympa. Et c’est vrai qu’il a une bonne bouille, ce parvenu paki.

    Comme de par hasard, le gars veut construire des logements sociaux à foison : cela contente à la fois les riches bobos au coeur égalitaire trop mécontent de ne pas voir de pauvres et sa propre communauté (au Grand Khan) qui va profiter à fond de l’attribution rapide de ces logements sociaux.

    Nous, on perçoit le truc. Mais le bobo, le journaleux et l’homme du quotidien se laisse illusionner. « Quoi ? un maire musulman à Londres ! Mais c’est formidable ! Quelle tolérance, quelle diversité ! ».

    Et en Angleterre, c’est dix fois pire qu’ici car des quartiers entiers sont réellement sous la loi de la charia. En France, ce n’est encore que des petits groupes sale-afistes, contrôlant certaines mosquées.

    Avec un maire « tolérant envers toutes les communautés » (vive le communautarisme à l’anglo-saxonne) et musulman par dessus le marché, je crois VRAIMENT que les choses vont bien s’arranger…

    J'aime

    • C’est le début de la fin. Il y a fort à parier que son bilan va être inexistant d’ici 4 ans, Londres fonctionnant très bien toute seule de la finance et de l’afflux de capitaux. C’est plutôt sur le plan symbolique et social que c’est un désastre. Mais Londres est déjà perdue, puisqu’elle compte moins de 45% de blancs. Le business va continuer, mais tout ce qui en faisait une ville excitante va disparaître. On ne visite pas Londres pour voir des mosquée et des immeubles de bureau, mais des bus à deux étages et des punks qui discutent avec des grands-mères à l’heure du thé.

      J'aime

  3. kobus van cleef dit :

    enfin , à quelque chose malheur est bon, maintenant qu’un misilmon est maire de Londres, les angliches n’ont plus aucune raison de refuser d’ouvrir leurs frontières aux squatters de la jungle de Calais, pas vrai?
    on va pouvoir les leur envoyer par paquets de mille

    ce qui m’étonne , c’est que personne ,Habsolument personne, n’a souligné ce fait

    et ça, ça force à réfléchir….

    J'aime

    • Je penses que les Angliches ne vont pas laisser le Sadiqane se lâcher de trop. Ils ne sont pas fous au point de faire entrer d’un coup les milliers de maires potentiels qui attendent patiemment leur élection à Calais.

      J'aime

      • kobus van cleef dit :

        tiens , je viens de finir « poids lourds »
        j’en avais pris deux
        reste à savoir qui va bénéficier du deuxième….
        ma mère? trop à gauche
        mon père? trop amorti
        mon voisin? lui aussi trop à gauche ( quoique en faisant le tour….un peu comme un anneau de moebius , voyez)
        mon frère? trop honteux , un peu comme un pédé honteux , voyez
        mes gosses? trop à droite
        mes associés? tiens, y a une idée à creuser là dedans

        J'aime

      • Ne sous-estimez pas votre entourage ! Un mien ami qui ne quitte que rarement les quartiers favorisés m’a récemment dit « J’ai été à Noisy-le-Grand, j’ai compris ton bouquin ». Merci de votre intérêt pour ma modeste oeuvre en tous cas !

        J'aime

    • kobus van cleef dit :

      allez , je vais tenter de le prêter à un associé
      bon, de toutes façons , ils ont peu ou prou les mêmes idées que moi….

      J'aime

  4. kobus van cleef dit :

    un peu comme si c’était pas ça LE problème qui nous concerne , nous , souchards ou aborigènes européens ou chtoniens…..

    un peu comme si maintenant qu’il pourrait y avoir une amorce de solution au problème des réfugiés , même une toute petite amorce ( occuper provisoirement les immeubles achetés par les pétrodictateurs ou les monarchies proche orientales dans un but spéculatif pour héberger les gentils migrons misilmons )….c’était plus ça l’intéressant , que ça n’intéressait plus les activistes de no borders

    comme si le plus important n’était que d’avoir encore et encore des migrons à imposer et imposer encore aux cons de frakaouïs

    et lorsqu’on voit les choses comme ça , tout devient lumineux

    J'aime

  5. Will dit :

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-3590156/The-whites-East-End-BBC-documentary-reveals-cockneys-endangered-species-London-borough-70-000-immigrants-moved-in.html

    En rapport avec votre billet, article intéressant du site anglais Dailymail sur les derniers blancs de l’East End de Londres. A partir d’un reportage de la BBC ! (C’est pour dire le niveau incroyable de communautarisme dans la pensée qu’ont les Anglo-Saxons ! Un peu comme si France 3 avait fait un reportage sur les derniers « blancs » de la rue Jean-Pierre Timbaud, inimaginable quoi…). Les commentaires sont assez désespérés et unanimes sur la responsabilités des politiques et des « Lefties », ainsi que du flagrant manque d’intégration des communautés qui s’installent.

    J'aime

    • Merci, très intéressant. J’avais vu passer cet article en effet. La situation en Angleterre est à certains égards bien pire qu’en France car elle peut se déployer librement – les gens ne sont pas aussi forcés au « vivrensemble » par les lois (encore que…). Du coup, le phénomène de « white flight » y est plus flagrant.

      Vous devriez jeter un oeil au livre d’Aymeric Patricot « Les petits blancs », il décrit ce genre de situation en France.

      J'aime

  6. Will dit :

    http://fr.novopress.info/201754/nouveau-maire-de-londres-interdit-publicites-non-halal-transports/

    Bah, là, je crois que c’est clair. Le Sadiq Khan commence à montrer son vrai visage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s