Remigration

La remigration des masses allogènes majoritairement musulmanes passe pour un fantasme de droitard fanatique, mais c’est pourtant le seul espoir raisonnable qu’il nous faut nourrir chaque jour, malgré tous ceux qui vous en diront l’impossibilité. Les gens sérieux et instruits qui donnent le nom d’intelligence à leur lâcheté n’osent pas envisager cette possibilité, car ils refusent de croire que le monde puisse être autre chose qu’un endroit où tout peut se négocier à l’amiable, trop épris qu’ils sont de leur confort et trop apeurés par la violence et les drames qui pourtant sont trop souvent le ciment de l’histoire.

Lâches et imbéciles n’aiment rien tant que prolonger des courbes et finissent toujours par avoir tort à force de vouloir sauver leurs illusions de pleutres, alors que toute l’histoire montre qu’on ne négocie pas avec le tragique, mais qu’on le prend en pleine gueule et qu’il n’y a de solution qu’entre tenir bon la barre ou crever lamentablement. Contre la remigration, c’est justement parce que les arguments ne manquent pas qu’il faut y penser toujours. L’impossibilité manifeste de la remigration que font valoir les lâches et les imbéciles est le plus sûr indice que l’espoir est permis, car personne n’est jamais capable de prédire l’avenir en se basant sur des observations raisonnables, pour la bonne raison que l’histoire est profondément déraisonnable.

Qui peut seulement dire ce que sera l’avenir dans 10 ans ? En 1781, celui qui aurait dit que Louis XVI finirait guillotiné serait passé pour fou. Qui en 1904 pouvait imaginer le déclenchement de la guerre de 14 ? Étaient-ils nombreux ceux qui en 1930 avaient entrevu l’écroulement total de la France face à l’Allemagne 10 ans plus tard ? Et en 40, la plupart des prolongateurs de courbes, des lâches et des imbéciles vous expliquaient doctement qu’on n’y pouvait rien, et que l’Allemagne était victorieuse pour longtemps.  En 1952, personne n’aurait envisagé une seule seconde que 10 ans plus tard les Européens d’Algérie devraient fuir en masse, laissant tout derrière eux sous peine de mourir égorgés un par un. En 1979 qui pouvait croire que le mur de Berlin s’écroulerait, que l’Allemagne serait réunifiée et que le communisme disparaîtrait de Russie ? Si vous aviez en 1981 annoncé que la Yougoslavie sombrerait dans une guerre civile abominable, les doctes et les raisonnables ne vous auraient pas pris au sérieux. Si en 2005 vous aviez annoncé les flots de migrants actuels, tout le monde vous aurait traité de fou ou de vilain facho. Et pourtant.

Qui donc sait de quoi 2025 sera fait ? C’est justement parce que la remigration nous est donnée comme impossible qu’il faut y croire. Les obstacles sont énormes, les enjeux terribles, et ses effets, si elle a lieu, seront dramatiques. Qu’elle soit improbable ne signifie pas qu’elle arrivera nécessairement. Mais elle doit être notre espoir et notre but. Tant que nous y croirons, elle sera possible. Un jour, ils partiront, car ils n’ont rien à faire parmi nous, rien à faire sur nos terres. La greffe ne prendra jamais. Leur nombre toujours croissant ne fait que les rendre encore plus importuns. Je ne sais ni quand ni comment la chose se fera, mais quelque chose en moi refuse de croire qu’ils sont là pour rester. Nous avons 1500 ans d’histoire à quoi nous adosser, alors qu’ils ont à peine 40 ans de présence. Cela n’est rien, en vérité. Je n’ignore pas la démographie. Je la tiens même pour déterminante. Mais prolonger des courbes n’a jamais permis de prédire l’avenir.

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Remigration

  1. Didier Bous dit :

    Non, c’est justement la prolongation des courbes qui permet de déduire l’élimination de l’Islam en France. En Allemagne, c’est pire, nos voisins épousent très peu leurs Turcs, cela devrait finir en expulsion et nous suivront. Et pour nous, un peuple qui a écrasé ses protestants puis ses catholiques va balancer ses musulmans d’autant plus facilement qu’ils sont insupportables. L’Islam n’a pas sa place en France et les Musulmans n’ont pas leur place en Allemagne, c’est une question de temps. En ce moment, après avoir élu par deux fois un président noir, des noirs américains tuent des policiers. Le multiculturalisme, apparu dans les années soixante, se meurt, terrassé par la réalité: les Américains blancs n’épousent presque pas les noirs et les noirs finissent par devenir fous de haine. Nous rejetterons de plus en plus violemment les Musulmans.
    On sent bien que les jeunes générations s’énervent de plus en plus, que la gauche ne sera plus là au second tour des prochaines présidentielles. Et l’appauvrissement continuel décidé par les Européistes va rendre les gens de plus en plus violents.
    L’ennemi principal me semble être la gauche islamophile. Dès qu’elle perdra son influence sur la droite, le problème de l’Islam devrait diminuer continuellement.
    Si j’ai bien compris, vous souhaitez expulser aussi les assimilés, les Antillais et les Harkis?

    J'aime

    • Didier Bous dit :

      PS (hahaha): « Gauche islamophile » qui est peut-être l’équivalent des pacifistes des années trente et dont certains auraient fini dans la collaboration, si j’ai bien compris.

      J'aime

      • kobus van cleef dit :

        ha, la kollaborazion…..
        y aurait des livres à écrire là dessus
        mais ils ont déjà été écrit, ces livres
        et pas grand monde les a lu, faut bien le dire
        ou alors s’ils ont été lus, pas grand monde en aretenu grand chose

        lorsque mon père en 81 m’a dit « ha….on a porté au pouvoir un grand racourcisseur de fellouzes et une momie pétainiste » j’ai pas voulu y croire
        bon,j’étais jeune , con et ignorant

        mais il est possible que les fransouzes soient des puceaux politiques jusqu’à la moëlle des os….

        et surtout , il est certain que l’enseignement de l’histoire est l’enjeu de luttes acharnées pour imposer la vision de la classe conquérante

        lorsque des historiens lancent une pétition pour dépolitiser l’enseignement de l’Histoire ( « pour la suppression des lois porno-mémorielles ») , on les couvre d’invectives

        J'aime

      • Dépolitiser l’histoire… on sait où ça mène, hein… les heures les plus sombres, etc
        Les gens pourraient même finir par se rendre compte de plein de choses…
        On est une maison honnête, ici, monsieur, pas de ça chez nous ! Continuez comme ça et j’appelle un agent !
        La mite, c’était le meilleur de tous. Compromis jusqu’à la moëlle dans les pires saloperies. Des morts « supectes » à foison dans son entourage. Le seul qui a voulu réveiller les Français a eu un méchant accident de vélo. Ça incite les autres journaleux à regarder ailleurs.

        J'aime

    • Par prolongation des courbes, j’entendais plutôt l’examen des chiffres de la démographie. Il est clair que la courbe « morale » des européens tend fâcheusement à inverser la baisse de la hausse, comme dirait Sapin, dans un sens très peu favorable au multiculturalisme. C’est ce qui permet de garder espoir. Les réactions violentes symboliquement des habitants de Nice (crachats et ordures sur le lieu de décès du terroriste) sont très parlantes.
      Concernant assimilés, harkis et Antillais, je ne veux expulser personne, mais je pense que si une remigration a lieu, elle se fera dans la douleur et on n’aura pas le temps de faire le tri. Les métis et assimilés paieront le prix le plus fort, car ils vivront un déchirement atroce. Certains resteront, d’autres pas. Les harkis sont depuis le début les cocus de l’histoire. C’est une grande honte pour nous et un grand malheur pour eux. La seule chose qui peut les préserver d’un nouveau drame, c’est leur nombre relativement faible. Quant aux Antillais… tant que la Poste et la préfecture de police recruteront des contractuels, ils seront là. Ce sont de braves gens à qui on a trop expliqué qu’ils devaient être solidaires des immigrés, alors que leur situation est différente. Ils n’ont jamais posé problème auparavant, ils comprendront vite que leur intérêt n’est pas de continuer à alimenter la haine anti-blanc des sous-développés et des gauchistes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s