Encore la guerre d’Algérie

Je suis tombé sur un article très intéressant du colonel Michel Goya sur les différentes approches de l’armée française durant la guerre d’Algérie. Selon lui, il semblerait que la méthode « dure » qui a permis de gagner la bataille d’Alger ne soit pas efficace à long terme. Il pointe aussi l’erreur d’analyse de certains officiers qui ne voyait dans le FLN qu’une sorte d’avatar du communisme.

À mon humble avis, le point aveugle de toute analyse sur le conflit algérien comme sur la situation française contemporaine tient à ce qu’on reste dans une perspective universaliste républicaine, que seul le général de Gaulle avait su dépasser. Je ne nie pas qu’il ait géré la guerre d’Algérie de façon critiquable, mais il avait compris que le problème n’était pas de savoir comment vaincre le FLN, mais si nous voulions ou non que Colombey-les-deux-églises devienne Colombey-les-deux-mosquées.

Au fond, les problèmes tactiques et stratégiques importent peu si on ne sait pas ce qu’on veut, ou si ce qu’on veut est impossible. À l’époque de la guerre d’Algérie, la situation était déjà perdue parce qu’on ne pouvait pas envisager de continuer à faire cohabiter les « européens » et les « musulmans », comme on disait à l’époque, sur un pied d’égalité pas plus qu’on ne pouvait maintenir le statut quo. Deux peuples ne peuvent pas vivre ensemble sur un même territoire, hier comme aujourd’hui, et c’est bien la seule leçon que nous devrions retenir.

Publicités
Cet article, publié dans histoire, Société, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Encore la guerre d’Algérie

  1. Le Page dit :

    La leçon que personne ne retient.

    J'aime

  2. Dictus/Victus dit :

    Encore faut-il que les européens aient conscience de cela… Malheureusement, la plupart croient dur comme fer au modèle multikulti. Les musulmans savent très bien cela ; d’ailleurs leur communautarisme, qui s’apparente à un tribalisme, n’est rien d’autre que la manifestation de cette conscience : « Nous sommes différents et nous le montrons sur la place publique ».

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s