Charles Gave pour éclairer Guilluy

À lire en contrepoint du livre de Christophe Guilluy Le crépuscule de la France d’en haut, un article très éclairant de Charles Gave .

Charles Gave décrit peu ou prou le même phénomène de divorce entre le peuple et les élites, mais il se place du point de vue des institutions. Il est bien évidemment moins critique sur la mondialisation, mais il pointe de façon très pertinente la façon dont l’État est confisqué par une classe obsolète, et comment les citoyens ordinaires reprennent progressivement leur liberté politique vis-à-vis de la caste dominante.

J’avoue que le sort qu’il réserve aux élites « mondialisées » est encore flou, car il y a une différence d’intérêt entre les politiciens parasites (et leurs affidés bobos-médiatiques) qui vont nécessairement pâtir de ce que le peuple leur tourne le dos et les grands financiers internationaux que tout cela ne doit guère inquiéter. Mais son analyse sur l’émergence de partis défendant les citoyens me paraît en accord parfait avec le constat de Guilluy, et j’ajoute même que ces partis, si je force le trait de Charles Gave, seront aussi des partis défendant les « nationaux ».

J’aime enfin son allusion à peine voilée à la monarchie comme voie du renouveau – un bel exemple d’archéo-futurisme. N’oublions jamais que ce qui a fait ses preuves des siècles durant ne peut être totalement mauvais.

Publicités
Cet article, publié dans Politique, Société, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Charles Gave pour éclairer Guilluy

  1. Skandal dit :

    « N’oublions jamais que ce qui a fait ses preuves des siècles durant »

    Je serais plus prudent sur ce point là… A fait ses preuves sur quoi ? Pourquoi ? Pour qui ?

    J'aime

  2. Skandal dit :

    Je ne suis pas contre le principe d’un retour à la monarchie mais si c’est pour ce taper un roi fainéant, un monarque autocratique, une grenouille de bénitier ou les fins de race qu’on trouve chez les descendants actuels des Rois de France…. Je ne vois pas vraiment l’intérêt.

    De même, si c’est pour retrouver une caste de nobles, oligarchie de privilégiés disposant de rente de situation, je ne vois pas vraiment le changement avec notre Ripoublique actuelles.

    J'aime

  3. René de Sévérac dit :

    Paul, je suis allé visiter le blog de Charles Gave qui « décrit le phénomène de divorce entre le peuple et les élites, … mais du point de vue des institutions. »
    Ce divorce était la thèse de Christopher Lasch !
    Mais il est vrai que l’apparition de Trump sur la scène éclaire d’un jour nouveau (bien plus que Marine LP) la situation des démocraties !
    On rentre dans une nouvelle époque … révolutionnaire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s