Antiprimairisme primaire

Je n’ai jamais bien compris l’idée des primaires lorsqu’elles ne concernent pas uniquement les militants du parti qui les organisent. Après tout, désigner un candidat est une affaire de tambouille interne. Là, on se trouve plutôt face à une tentative de sondage à balles réelles dans laquelle les ennemis du parti en question peuvent aussi se mobiliser et voter pour le déstabiliser – est c’est bien ce que je compte faire en définitive.

Je n’ai pas regardé le débat d’hier soir jeudi 17 novembre car je n’ai pas la télé et car au fond, je m’en fous, mais j’ai néanmoins ma petite idée sur le profil des différents candidats qui s’affronte pour la possibilité de se retrouver au seconde tour des présidentielles face à Marine Le Pen.

Juppé : le pire d’entre tous. Technocrate assumé, vieux routier de la politique politicienne, éternel loser, candidat des médias, c’est le candidat idéal du PS dont il peut massivement récupérer les suffrages. Il est très dangereux car c’est un islamo-soumis intégral et son grand âge fait de lui un individu nécessairement étranger à la société actuelle – ce mec a eu 20 ans en 65, autant dire dans le monde d’avant. C’est une sorte de maréchal Pétain qui n’aurait même pas pour lui la crédibilité de Verdun. Il nous conduira au désastre.

Sarkozy : c’est un menteur. Il fait la même campagne populiste qu’en 2007 et fera le même quinquennat qu’alors. Il est là par ambition personnelle. Nous n’avons pas les moyens de perdre 5 ans de plus à rejouer une pièce déjà connue et décevante. De plus, je ne crois pas qu’avoir un président à qui Trump pourrait dire « j’ai baisé ta femme » serait à notre avantage.

Fillon : le moins pire, le moins à gauche, mais c’est un homme du système. C’est encore le mieux placé pour battre les deux précédents. Je ne lui fait pas plus confiance qu’aux autres, mais c’est le choix le moins absurde pour empêcher la catastrophe Juppé ou la double-peine Sarkozy.

Poisson : le seul ayant des convictions de droite authentique. Son début de crédibilité est cependant trop faible : personne ne le connaissait il y a encore trois mois, il manque de « profondeur stratégique ». Et son petit caprice sur France 3 montre surtout qu’il n’a pas l’envergure d’un chef. La télé, on y va ou on n’y va pas, et quand on y est, on lâche les chevaux pour faire du buzz. Bref, un brave gars qui n’a aucune chance.

Le Maire : c’est qui ?

NKM : Fait un bon sujet de reportage pour « ELLE ». À part ça, aucun intérêt.

Copé : Laisse tomber.

En conclusion, si vraiment on voulait torpiller ces primaires, il faudrait réussir à voter massivement pour NKM ou Le Maire, deux gros nuls qui n’ont aucune chance et qui exploseraient magistralement en vol aux présidentielles. Les choses étant ce qu’elles sont, tout se joue entre Juppé, Sarkozy et Fillon. Il est donc logique de favoriser Fillon au moins pour éviter les deux autres.

 

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Antiprimairisme primaire

  1. Entièrement d’accord avec vous !
    Il n’y a que Poisson et Fillon (dans l’ordre de mes préférences) qui tiennent un poil la route mais le manque de charisme est tjs là.
    Sinon, « populiste » n’est pas un gros mot !! Bien au contraire…

    J'aime

    • J’utilise le mot de populisme sans connotation négative – c’est le mot « Sarkozy » qui vous aura induit en erreur :)) Il fait du populisme car c’est un créneau porteur. Il a vu Trump, il a compris des choses. Mais il ne fera jamais rien de ce qu’il promet, et pour le coup nous avons un précédent flagrant « grandeur nature ». Sarkozy est le seul candidat à qui la question « que feriez vous si vous étiez président » devrait faire peur, car nous avons déjà la réponse.

      J'aime

  2. kobus van cleef dit :

    trump a tringlé la femme de sarko?
    ha , la vaaaaaache!
    le mec est un vrai tombeur!
    vous avez vu la dernière ?
    une vraie bombasse!

    pour voter demain?
    hum….
    je reste dubitatif….
    si je vote sarko,il se retrouve au second tour face à marine….et il perd
    logique

    J'aime

  3. Noix Vomique dit :

    Je suis d’accord avec vous: Fillon et Poisson sont les moins mauvais. Mais Poisson a l’inconvénient d’être peu connu; ses chances de l’emporter sont pratiquement nulles. Il reste donc Fillon, qui a remonté dans les sondages à partir du moment où il s’est souvenu qu’il avait été souverainiste avec Philippe Séguin.

    J'aime

  4. Bichau dit :

    Bonne analyse, et finalement, le peuple en a décidé de même, semble t-il ☺… Bonne soirée,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s