Le terrorisme pour les nuls

Les fêtes approchent et l’on sait combien ces rassemblements familiaux peuvent parfois tourner à la foire d’empoigne lorsqu’on évoque les sujets qui fâchent, comme, au hasard, le lien entre migrants, musulmans et terrorisme. Voici une petite méthode simple et amusante pour expliquer à ceux qui refusent de « faire l’amalgame » comment on fait le tri entre terroristes et braves gars sympas.

Il suffit d’avoir un paquet de M&M’s. Vous l’ouvrez et vous expliquez à votre interlocuteur que toutes ces cacahuètes colorées sont des migrants. Vous en prenez quelques-uns dans votre main et, sous les yeux ébahis de votre auditoire, vous les fourrez quelques instants dans votre caleçon. Vous les ressortez et vous les mélangez au reste des M&M’s, puis vous proposez à la ronde le paquet. Voila, c’est tout simple. Plus personne n’en veut, même si seulement quelques-uns sont contaminés. Le terrorisme, c’est pareil. On n’a pas envie de tenter sa chance. Et si il y a quelqu’un pour vous dire « ça n’a rien à voir », offrez les M&M’s à ses enfants. Vous verrez bien si ça n’a rien à voir.

À ne faire que passé un certain stade d’ébriété, on peut avoir des surprises avec des imbéciles dont le courage est proportionnel à l’imprégnation alcoolique.

 

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le terrorisme pour les nuls

  1. kobus van cleef dit :

    arf!
    un très bon gag !

    J'aime

  2. Pangloss dit :

    Excellent! Et démonstration imparable.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s