Petite mise au point

Certains lecteurs se sont peut-être étonnés de la rage avec laquelle j’ai fustigé les Français au soir du premier tour, et se demandent parfois ce que je propose. Je vais l’avouer : pas grand-chose. Je fais moi-même, que je le veuille ou non, partie de ce peuple de cons.

Con moi-même, je n’en sais pas moins ce que je veux et ce que je ne veux pas. Les Français sont profondément étatistes et le socialisme rampant de la totalité des partis et candidats en est à mon avis la preuve. Mais comme disait je crois Eric Zemmour, les Français ne sont pas des Anglais et il ne sert pas à grand-chose de le déplorer. Je vais donc mettre de côté mon admiration pour la mentalité britannique et admettre qu’après tout, si le peuple français souhaite du socialisme, je n’ai aucune légitimité à décider du contraire à sa place. Mieux encore, dans ce pays où quasiment tout le monde touche la manne de l’État, je ne suis pas le plus mal placé en la matière. Au fond, quelle importance ? En 40 années, j’ai pu voir l’économie avoir des hauts et des bas, j’ai pu voir l’étatisme morbide gonfler toujours plus, et les Français en redemander. Je pourrais même accorder que la France se dissolve progressivement dans l’Europe, si tel est le voeu du peuple français – voeu qui semble avoir été nettement exprimé par les électeurs de Macron, soit dit en passant.

Ce sur quoi je ne cèderai jamais est l’exigence de liberté, à commencer par la liberté de penser, de s’exprimer et de circuler, et il faut bien constater que ces libertés, comme d’autres, sont peu à peu rognées par l’implacable système qui nous mène.

Surtout, il me semble que le problème fondamental, le seul qui vaille, est celui du grand remplacement. Et sur ce point, j’ai vu la situation s’aggraver au fil des décennies, et sans jamais aucune amélioration. À titre personnel, l’implantation de populations et de moeurs venues du sud de la méditerranée  me répugne. Qu’il s’agisse du terrorisme musulman ou des immondes kebabs qui prolifèrent dans une odeur de graisse hallal, tout cela me semble atrocement insupportable. Peut-être est-ce juste un problème passager, et que dans mille ans tout cela paraîtra dérisoire, mais je vis ici et maintenant. Le peuple français n’est pas exempte de défauts, loin de là, à commencer par son indiscipline et son incapacité chronique à tenir une ville propre, mais ce n’est pas une raison pour en rajouter avec des hordes de sous-développés qui ne feront jamais que nous tirer vers le bas dans absolument tous les domaines. Et sur ce point, je ne crois pas que quiconque en France souhaite réellement le remplacement de population. Je n’ai du moins jamais rencontré quelqu’un qui s’en réjouisse, à part les menteurs professionnels du style Mélenchon, qui lui-même n’y croit pas une seule seconde.

Je ne nourris aucune envie ni jalousie envers les riches pas plus que je ne pense que la pauvreté est une vertu, mais il est évidemment insupportable de voir les classes supérieures nous expliquer depuis leur nid douillet que nos emmerdes quotidiennes sont en fait une bénédiction que nous sommes trop stupides pour reconnaître, à commencer par cette saloperie qu’ils recouvrent du mot orwellien de vivre-ensemble

Tout ce que je demande, au fond, c’est qu’on nous rende la fierté d’être français, avec nos défauts comme avec nos qualités, et qu’on arrête de nous dire que tout le monde est français – sauf bien sûr lorsqu’il s’agit de nous expliquer que nous ne sommes qu’une bande de crétins racistes coupables d’à-peu près tout. Et quand bien même nous serions effectivement coupables de tous les maux de la terre depuis les 7 plaies d’Égypte, je réclame juste le droit de dire : oui, on est coupable et on vous emmerde.

Je ne crois pas vraiment que la solution se trouve dans les urnes. Je ne crois pas vraiment que Marine Le Pen soit la solution. Elle ne serait au mieux qu’un électrochoc dont on ne peut dire s’il serai salutaire ou dévastateur. De toute façon, le FN ne gagnera probablement jamais. Il n’y a pas de miracle ni d’homme ou de femme providentielle. Juste la ténacité de ceux qui comprennent que les victoires culturelles précèdent de plusieurs dizaines d’années les victoires politiques.  Mais allez faire comprendre quelque chose aux Français…

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Petite mise au point

  1. 1975plus dit :

    Textes sympas !
    Il n’y a que 2 choses à faire, selon moi : http://1975plus.com/la-fin-de-lespoir-est-une-liberation/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s