Au point où on en est…

Défilé de salope dans les médias. Toujours la même rengaine à vomir. Les mêmes saloperies, les mêmes soumission. N’importe quel attentat est une bonne occasion pour nos politiciens et journalopes zélées de venir se montrer. Attentat à Manchester, vite, une interview de Âne Hidalgo entre le commentaire d’un « spécialiste » et les condoléances d’un ministres. Toujours le discours de fermeté bidon, les explications fumeuses, et surtout le padamalgam, la paix, l’amour, la tolérance et tout le reste. Cinq minutes à peine d’écoute de la radio réussit à vous foutre en rogne pour la journée. Toujours aussi la guerre à ce mystérieux « terrorisme » dont on n’ose jamais dire qui est derrière, qui l’emploie, qui le fait. Parce que nous ne le savons que trop bien, et que le premier qui oserait déchirer le voile serait éjecté du jardin d’éden médiatique;

Et pendant ce temps à Manchester les musulmans assassinent. De très jeunes filles cette fois, qui avaient eu le tort de se rendre à un concert de musique pour pré-ado. Le symbole est évident : c’est l’avenir même des peuples européens que les sectateurs de la pierre noire veulent anéantir. On vous avait pourtant prévenu. Une seule solution : dehors, tous, jusqu’au dernier. Pas de discrimination.

Mais apparemment, tout ce cirque plaît aux population. Il leur en faudra encore combien pour comprendre ? Ça n’arrive pas qu’aux autres. La preuve, c’est en train de nous arriver à tous depuis plus de deux ans maintenant. Mais personne ne veut le voir.

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Au point où on en est…

  1. kobus van cleef dit :

    ha c’est certain qu’à se faire bataclocher la gueule, on en arrive à une certaine apathie

    sauf lorsqu’on en vient à souffrir dans sa chair ou , pire, dans ses proches

    mais à ce moment là ……on réagit comme le soumis du noctilien d’il y a dix ans …. »je les ai probablement énervé pasque j’étais habillé très bourgeois et très arrogant….oui, c’est ça …..d’ailleurs , il y en avai tun que m’avait l’air très blanc de peau , il n’a donc pas pu dire putain de céfran de merde….ce mot n’a pas été prononcé »

    de toutes façon, si ça tourne mal, on se met la tête dans le sable, l’anus bien exposé et on couine « vous n’aurez pas ma haine, je la réserve aux électeurs frontistes , qui , eux n’ont tué personne , mais qui n’attendent que ça , les salauds ! »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s