Les Tuches

J’ai découvert la bande-annonce des Tuches 3 et je dois reconnaître que le film a l’air assez marrant. Je ne suis pas spécialement amateur du genre et je n’irais pas jusqu’à payer pour le voir, mais il faut reconnaître que la débilité assumée de la chose fait rire. On est évidemment dans la veine « cht’is » sans le côté sinistre du navet de Danyboon dont on se demande comment il a pu plaire tant il est indigent et pénible (j’ai tenu 10 minutes). Ce film fait dans le bourrin, dans l’absence totale de finesse avec des gags qui ont l’air, du peu que j’ai pu en voir, relativement convenus mais efficaces.

Ce qui m’inquiète cependant, c’est que ce type de comédie soit tout ce que le cinéma français soit capable de produire (mis à part les pitreries levantines de tel ou tel que je ne nommerais pas) et que les Français aiment tant à se voir caricaturés en abrutis sympathiques mais inoffensif. Prenez le cinéma anglais : les comédies n’y utilisent pas systématiquement la figure du crétin, et ne le mettent que rarement en avant. Même Mr Bean, un peu dépassé aujourd’hui, avait un côté bizarre qui l’éloignait définitivement de la bêtise crue. L’humour anglais se déploie aussi bien dans des figures de gangsters que de politiciens ou de chômeurs, avec toujours cette distance sarcastique qui semble nous être absolument inaccessible, et qui surtout ne donne pas à l’Anglais l’idée qu’il est au fond un crétin sympa.

Il fut une époque où la comédie française savait être plus incisive, presque cynique parfois, et jouait sur la mise en ridicule des puissants et des pédants. Tout le comique de Louis de Funès réside dans la dérision du petit chef. Prenez les Bronzés ou le Père Noël est une ordure : on y trouve l’irrespect de ceux qui se prennent au sérieux, trait qu’on retrouve dans les comédies de Weber ou de Patrice Leconte. Toute cette veine tient à ce que la France est un pays de caste rigide et c’est bien pour cela que les comédies excellent à y ridiculiser les puissants, grands ou petits. Ce trait semble avoir progressivement disparu. On ne se moque plus que grassement du vulgaire, façon semble-t-il de dire au peuple de fermer sa gueule et de se voir con.

Il est triste que les Français adhèrent massivement à leur humiliation. Peut-être le méritent-ils, au fond.

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les Tuches

  1. Ils ont tourné dans les locaux de l’Élysée… c’est dire le haut degré d’estime des institutions qu’ont nos contemporains qu’ils soient politiques ou artistes !
    En même temps, les institutions républicaines…

    J'aime

  2. Pangloss dit :

    Puisqu’on n’ose plus se moquer des Arabes, des Chinois ou des noirs, il faut trouver chez nous de quoi faire des blagues racistes.

    Aimé par 1 personne

  3. Popeye dit :

    « …Toute cette veine tient à ce que la France est un pays de caste rigide et c’est bien pour cela que les comédies excellent à y ridiculiser les puissants, grands ou petits. Ce trait semble avoir progressivement disparu. On ne se moque plus que grassement du vulgaire, façon semble-t-il de dire au peuple de fermer sa gueule et de se voir con. … »
    Les Puissants du moment n’acceptent plus d’être moqués. Soit parce qu’ils sont plus faibles qu’on ne le croit et ne peuvent tolérer d’être ainsi remis en cause.
    Soit parce qu’ils se considèrent comme « au dessus » de la condition du peuple : ils se sentent différents, meilleurs. Autrement dit, l’hybris a – une fois de plus – frappé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s