Fatigue

J’ai eu quelques commentaires, sympathiques au demeurant, de lecteurs sur mon dernier post qui reproduisait le mail que j’ai envoyé il y a quelques jours au Bataclan. En substance, on me dit : c’est bien, mais c’est un peu trop retenu et en plus les gens du Bataclan s’en fichent. Merci, je suis au courant. Évidemment que les gens du Bataclan se fichent de mon opinion sur le concert de Médine. Bien sûr que ce mail a dû finir à la corbeille. Vous croyez vraiment que j’imagine être suffisamment influent pour imposer ma volonté juste en envoyant une lettre ? Ce que certains n’ont pas compris, c’est qu’une lettre ne sert à rien, mais que 10 000 commencent à peser. Je souhaitais inciter les gens à faire de même. Si vous n’êtes pas capables de faire un putain de copier-coller pour envoyer un mail, je vois mal comment vous allez faire reculer nos ennemis ne serait-ce que d’un quart de millimètre. Le prétexte du « ça ne sert à rien », c’est toujours l’argument des attentistes. Si quelque chose a de l’importance, il faut y consacrer de l’énergie, même minime. Un mail ou un coup de téléphone, ce n’est rien. C’est quelques secondes de vie, et en plus, c’est absolument sans risque. L’ennemi nous provoque. L’ennemi avance tous les jours un peu plus. N’attendez pas le grand soir pour agir, c’est un truc de communiste qui n’arrive jamais. Le grand soir, la révolution, l’événement providentiel, tout cela n’est que mensonge pour rêveur. Le combat, c’est tous les jours, pas à pas. À force de ténacité.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fatigue

  1. Nada dit :

    Ce serait ajouter 10000 noms à un fichier. Croyez-le ou non, la réception de centaines, voire de milliers de lettres, ne changerait //rien//, puisque les propriétaires savent que vous n’êtes pas de leurs //clients// : aucune perte pour eux, et même bénéfice : « Regardez tous ces (censuré) qui veulent museler //notre// liberté d’expression et d’entreprise ! ». La presse, quand elle n’est pas subventionnée, fait un peu plus attention, mais //pas// beaucoup plus (seule l’action sur les //annonceurs// serait un peu efficace). //La// méthode, passive, de combat qui marcherait probablement serait une forme de grève à la //Atlas Shrugged//, en cessant de contribuer à la bonne marche des affaires ou en les perturbant. Qui irait l’organiser ? De plus, très peu de gens ont cette énergie et sont prêts à en payer le prix en inconfort, et c’est pourquoi nous avons déjà perdu.
    P.S. : Aucun de vos commentateurs n’avait, je pense, la naïveté de croire que vous aviez des illusions sur l’efficacité d’//une// lettre à ces gens. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s